Reprise des actifs de deux filiales de MAIKE AUTOMOTIVE

Les sociétés ALPEN’TECH, KARTESIS et MGI COUTIER, trois équipementiers automobiles de dimension internationale, ont annoncé que le Tribunal de Commerce de Grenoble a validé mardi 20 février 2018 leur offre conjointe visant à reprendre les actifs de deux filiales du Groupe MAIKE AUTOMATIVE, les sociétés FRANK & PIGNARD et PRECIALP.

FRANK & PIGNARD, basée à Thyez (74), est un équipementier automobile spécialisé dans le management des fluides, les directions assistées et les composants moteur, placée en redressement judiciaire depuis le 4 août 2017. PRECIALP est également équipementier automobile spécialisé dans les composants de turbo-compresseurs et le leader mondial des paliers et butées. Basée à Ayze (74), PRECIALP a été placée en redressement judiciaire le 5 décembre 2017.

MaikeRéunies dans une société holding dénommée BIONNASSAY M&P TECHNOLOGY, les trois groupes industriels ALPEN’TECH (600 collaborateurs – 75M€ de CA), KARTESIS (450 collaborateurs – 72M€ de CA) et MGI COUTIER (10 900 collaborateurs dans le monde – 1 024M€ de CA) seront accompagnés par le CRÉDIT AGRICOLE DES SAVOIE, via sa structure dédiée aux investissements locaux en fonds propres CADS CAPITAL. Ensemble, ils ont pour objectif de mettre en place les moyens nécessaires pour engager une phase de redressement et de consolidation de l’activité des deux sociétés reprises.

Dans le cadre de cette reprise, les équipes d’AXTEN ont accompagné les trois repreneurs dans l’audit d’acquisition, la définition du périmètre de la reprise, la rédaction de l’offre, son amélioration et la négociation des conditions suspensives. Durant toute l’opération, elles ont assisté les trois industriels dans leurs relations avec les deux administrateurs judiciaires et le Comité Interministériel de Restructuration Industrielle (CIRI).

Equipe AXTEN aux côtés des trois repreneurs :

  • Lionel Hanachowicz, Avocat associé, Marie-Alice Lafontaine et Clémence Kriegk, Avocats de notre équipe Entreprises en difficulté
  • Jean-Philippe Passanante, Avocat associé et Mélissa Planque, Avocat, lors de l’audit social d’acquisition
  • Perrine Denimal, Avocat, en corporate

Autres intervenants sur l’opération :

  • Conseil financier : KPMG (Guillaume Réquin et Bernard Valla)
  • Administrateurs judiciaires : AJ UP (Eric Etienne-Martin) et SCP ABITBOL et ROUSSELET (Frédéric Abitbol)